MELANOS - μέλανος (EN COURS DEPUIS JUIN 2018)

FR -

 

”Darkness cannot drive out darkness : only light can do that. Hate cannot drive out hate : only love can do that” (Martin Luther King Jr)

 

[”Les ténèbres ne peuvent pas chasser les ténèbres : seule la lumière peut le faire. La haine ne peut pas chasser la haine, seul l’amour peut le faire.”]

 

Le prénom Melanie est un dérivé du prénom grec Melana qui provient du terme  Melanos – μέλανος– noir, très sombre. 

 

Trouver le noir. S’y enfoncer. 

Trouver la lumière. S’y enfoncer.

Révéler des parts de soi que l’on n’avait pas vues.

 

 

Cette série a été initiée à Athènes, en Grèce, en juin 2018. Elle continue, depuis lors, à se construire au jour le jour tant dans l’intimité de mon quotidien que dans des moments de voyage. 

Elle est comme un paysage enfouit dans l’obscurité. Au plus la nuit passe, au plus la vue s’éclaircit.

 

La lumière met du temps à percer mais elle est toujours là. Jusqu’au moment où apparaît le paysage transformé.

Nouveau, comme on ne l’avait jamais perçu. 

 

Il faut du temps avant de s’aimer. Ce n’est jamais acquis. Je connais bien mes parts sombres, j’ai souvent eu l’occasion de les explorer. Récemment, j’ai eu besoin d’aller vers mes parts lumineuses, celles par lesquelles je peux, à chaque fois, faire entrer un peu plus de joie et d’amour dans ma vie. 

 

Athènes est un retour aux origines ; une évidente synchronicité entre les lieux et les êtres, mon corps et mes appareils photos.

 


EN -

 

"Darkness can not drive out darkness: only light can do that. Hate can not drive out hate: only love can do that "(Martin Luther King Jr)

 

 

The name Melanie is a derivative of the Greek name Melana which comes from the term Melanos - μέλανος - black, very dark.

Find the black. Get in there.

Find the light. Get in there.

Reveal self-shares that we had not seen.

 

 

This series was initiated in Athens, Greece, in June 2018. Since then, it has continued to be built from day to day, both in the intimacy of everyday life and in moments of travel.

It's like a landscape buried in the darkness. The more the night passes, the more the view becomes clearer. The light is slow to break but it is still there. Until the moment the transformed landscape appears. New, as never before.

 

 

It takes time to love yourself. It's never acquired. I know my dark parts well, I have often had the opportunity to explore them. Recently, I needed to go towards my luminous parts, those by which I can, every time, bring a little more joy and love in my life.

 

Athens is a return to origins; an obvious synchronicity between places and beings, my body and my cameras.

 

Vues d'exposition 

© 2019  Mélanie Patris – Tous droits réservés — All rights reserved.                                                                                                                                                                   melaniepatris@hotmail.com

  • w-facebook
  • w-flickr
  • LinkedIn Social Icon
  • Black Facebook Icon
  • Instagram Social Icon
  • Flickr Social Icon