EUGENIE

Le cheminement que dépeint cette série est une forme de quête.

La quête du bonheur, la recherche de cohérence avec soi-même, les retrouvailles avec sa "Maison" intérieure comme l'appelle si tendrement Clarrissa Pinkola Estés.

Parfois, seuls des bouleversements de vie viennent nous rappeler à quel point cela se passe ici et maintenant. Pas ailleurs...

En juin 2015, quand Eugénie apprend qu’elle a un cancer du sein, elle me demande de réaliser un travail de portraits.

Les photographies présentées ici sont le résultat de ce voyage commun qui aura duré deux ans (de août 2015 à septembre 2017).

La complexité de l’être, son histoire intrinsèque l’amène parfois à s’éloigner de son centre, y compris de ses aspirations au bonheur. Le corps, quant à lui, fidèle aux états intérieurs en est le reflet. Quand le dérèglement interne est tel que la mort de l’âme peut s’en suivre, le corps reprend le contrôle et ouvre une brêche que nous avons le choix d’explorer ou pas.

En choisissant la voie de l’exploration, il est possible de retrouver le lien à notre nature profonde, celle bienveillante et remplie d’amour de soi.

Pour acheter le livre Eugénie, c'est par ici 

©2020  Mélanie Patris – Tous droits réservés — All rights reserved.                                                                                                                                                                 melaniepatris@hotmail.com

  • LinkedIn Social Icon
  • Black Facebook Icon
  • Instagram Social Icon
  • Flickr Social Icon
  • w-facebook
  • w-flickr